Petit rappel estival

Mots-clés

,

Les Catacombes de Paris, Le Parisien

Le 16 août, Le Parisien a eu la bonne idée de faire un petit rappel auprès de son lectorat, pour l’inciter à visiter les lieux, sur les Catacombes de Paris. En effet, comme souvent en ce qui concerne le tourisme local, ce sont les autochtones qui connaissent le moins leur patrimoine…

Publicités

Départ de la conservatrice Rose-Marie Mousseaux

Rose-Marie Mousseaux sur la chaîne Histoire

Rose-Marie Mousseaux lors de son passage sur la chaîne de télévision Histoire le 25 janvier 2013, interviewée par Michel Field à propos du projet Dassault

Paris Musées a annoncé au mois de juin la nomination de Rose-Marie Rousseaux à la direction du Musée Cognacq-Jay à partir du 1er juillet. Elle quitte donc son poste du musée Carnavalet où, entre autres fonctions, elle partageait la charge de conservatrice des Catacombes de Paris avec Sylvie Robin.
Elle a participé à la réalisation de l’exposition “La mer à Paris”, toujours visibles dans les galeries d’accès aux Catacombes et, plus récemment, elle était interviewée sur France Culture.

Nous ne savons pas si elle sera remplacée ou si Sylvie Robin assumera seule la conservation des Catacombes.

Plusieurs médias ont diffusé cette information : Libération, Le Parisien, la Tribune de l’art et, bien sûr, Paris Musées.

Tatouages, crânes et Catacombes…

Le tatoueur américain Marcus Kuhn a créé une série documentaire sur le tatouage à travers le monde : The Gypsy Gentleman. Ce sixième épisode se déroule dans la capitale française avec deux tatoueurs parisiens : Tin-Tin et Laura Satana.
Les quarante minutes du film mêlent déambulation dans Paris (dont la Petite Ceinture), réalisation de tatouages, entretiens, la visite des Catacombes et la création complète d’un tatouage à base de crâne et son application sur une personne.

The gipsy gentleman, dans les Catacombes

De gauche à droite, Marcus Kuhn, Laura Satana et Tin-tin

The gipsy gentleman, crâne

Tin-tin utilise l’ouvrage de Thomas Hooper Book of skull (que l’on aperçoit ici) pour créer son dessin.

The gipsy gentleman, dessin de crânes

De gauche à droite : les créations de Marcus Kuhn, Laura Satana et Tin-tin

À l’origine des Catacombes, le cimetière des Innocents

Mots-clés

, ,

Le cimetière des Innocents
Sans le cimetière des Innocents et ses problèmes de débordement, il n’y aurait sans doute jamais eu de Catacombes à Paris. Un roman – La grâce des innocents, de Céline Knidler – et une courte émission radiophonique de Dorothée Barba s’entretenant avec Sylvanie de Lutèce – Les oubliettes du temps, 10 Juin 1786 : fermeture du cimetière des Innocents – abordent ce sujet, par la fiction pour le premier, par l’histoire pour le second.
Nous vous recommandons la lecture de l’un et l’écoute de l’autre.

Ciel de carrières, 24h dans les sous-sols de Paris

Mots-clés

, , ,

Fabrique de l'histoire, ciels de carrière
L’émission de France Culture La Fabrique de l’histoire propose quatre émissions sur les sous-sols dont le deuxième épisode Ciel de carrières, 24h dans les sous-sols de Paris est consacré aux carrières et aux Catacombes de Paris.

La journaliste Anaïs Kien entrecroise différents témoignages : cataphiles, spécialistes du Paris souterrain, etc. et des extraits d’émissions radiophoniques ou de télévisions.
Pour les Catacombes, c’est Rose-Marie Mousseaux (conservateur du Musée Carnavalet, en charge des Catacombes) qui présente l’ossuaire. Anaïs Kien et Rose-Marie Mousseaux citent plusieurs inscriptions littéraires du parcours, ce qui n’est pas fréquent.
Notons aussi la participation de Roxane Peirazeau sur le baptême de l’école des Mines dans les Catacombes (voir cet article).

Le sauveur de Paris dans Le Parisien

Mots-clés

Guillaumot, Le parisien du 26 mai 2013
Contrairement à ce qu’indique Le Parisien, la photo de gauche a été prise par Gaspard Duval.

Le Parisien Dimanche n°21371 du 26 mai 2013 a consacré un article (payant) à Charles-Axel Guillaumot, premier inspecteur général des carrières et créateur des Catacombes de Paris. L’article rappelle le rôle primordial de Guillaumot pour la consolidation des anciennes carrières de Paris et les raisons pour lesquelles il est si peu connu aujourd’hui.

Bientôt un(e) nouveau(elle) directeur(trice) pour les Catacombes de Paris ?

Mots-clés

Annonce recherche du directeur/directrice des Catacombes
L’annonce a été publié le 22 mars 2013 sur le Portail de la Fonction publique : “Paris Musées recherche son/sa Directeur (trice) du musée Carnavalet, de la crypte archéologique du Parvis Notre-Dame et des catacombes” pour le mois d’octobre 2013 (puis repris par d’autres sites, comme celui-ci. Les candidatures sont à adresser à Delphine Lévy (dont nous avions déjà parlé) avant le 7 juin 2013.

Rappelons que l’actuel directeur des trois lieux est Jean-Marc Léri et que les conservatrices du site des Catacombes sont Rose-Marie Mousseaux et Sylvie Robin.

Concernant les Catacombes, l’annonce ne mentionne que l’amélioration de « l’accueil du public aux Catacombes ». Nous espérons que ce ne sera pas la seule mission du nouveau directeur/nouvelle directrice. Il nous semble que la première action devrait être de rendre au lieu son lustre d’antan…

Voici le descriptif du poste.

Aquarelle des Catacombes

Mots-clés

,

Le grand livre de Paris, Maud Foutieau et Irina SarnavskaNous n’avions pas signalé la sortie, au mois d’octobre 2012, de l’ouvrage Le grand livre de Paris aux éditions ESI. Ecrit par Maud Foutieau et illustré par Irina Sarnavska, ce livre contient une double page (242 et 243) consacrée aux Catacombes de Paris. Une aquarelle réalisée par Irina Sarnavska présente l’une des plaques les plus emblématique de l’ossuaire : celle du cimetière de la Madeleine, ornée d’un crâne (inscription 108G page 79 dans notre ouvrage Inscriptions des Catacombes de Paris).
Le montage ci-dessous présente la photographie de cette plaque disponible sur le site de la Wikipédia et l’aquarelle d’Irina Sarnavska. Il est très probable que l’illustratrice se soit inspirée de la photo de l’encyclopédie libre.
Plaque du cimetière de la Madeleine